Antivirus

Par définition, un antivirus est un mouchard / spyware, puisqu’il a accès à tout sur votre ordinateur. Sur cette page, on ne va donc pas parler vie privée mais plutôt sécurité.

Avant même de parler antivirus, il faut parler des bonnes pratiques. Il faut-installer des logiciels qu’à partir de sources de confiance, d’avoir une bonne hygiène numérique, et maintenir son système à jour. L’antivirus n’est utile que si on n’est pas capable de maintenir ces bonnes pratiques sur la durée.

Sur iPhone, Mac OS, Android et les distributions GNU/Linux, vous n’avez pas besoin d’un antivirus si vous mettez correctement à jour votre système / logiciels, et que vous n’installez pas n’importe quoi sans faire attention. Donc ne vous croyez pas invincible parce que vous utilisez par exemple un Mac ou un smartphone : mettez à jour votre système dès que possible, mettez à jour vos applications, mettez à jour vos logiciels.

Oui, on a peut-être trop insisté sur les « mettez à jour » en gras, mais c’est hyper important. C’est la première des protections de vos appareils.

Sur mobile, vous pouvez activer la mise à jour automatique de vos applications sur l’AppStore, le PlayStore et F-Droid. Et n’oubliez surtout pas les mises à jour du système (pas des applications) dans les paramètres système.

Et tout aussi important : gardez tout le temps à jour votre navigateur web ! Les navigateurs web sont votre principale porte d’accès sur internet. À chaque mise à jour de Firefox par exemple, des failles sont corrigées. Si vous attendez plus d’une semaine pour mettre à jour votre navigateur alors qu’une faille est dans la nature, vous vous mettez en danger peu importe votre système d’exploitation, ou votre antivirus (sur Windows). Pour qu’une faille soit exploitée contre vous, il suffit simplement d’ouvrir un site piégé avec un navigateur qui n’est pas à jour. Votre appareil sera infecté sans que vous vous en rendiez compte.

Sur Windows, vous avez forcément besoin d’un antivirus : Windows est l’OS (système d’exploitation) le plus utilisé au monde sur ordinateur, et il s’agit de l’OS plus visé par les virus et hackers. Même si vous n’installez pas d’antivirus, l’antivirus Windows Defender sera activé.

Windows Defender, l’antivirus fourni de base sur Windows 10, s’est grandement amélioré au cours des dernières années. Il est activé par défaut sur votre ordinateur. Malheureusement, il manque encore d’efficacité. Vous pouvez tout à fait choisir de le conserver. Mais des alternatives efficaces existent.

Antivirus payants :

Comme antivirus intéressants, il existe notamment Kaspersky, BitDefender, ESET, et Sophos. Mais ces antivirus sont payants, c’est à vous de voir.

Classement des différents antivirus selon The PC Security Channel, notre référence en matière d’antivirus.

Antivirus gratuits :

En ce qui concerne les versions gratuites, on ne conseille pas Avast et AVG. Ces antivirus ont eu une certaine tendance à espionner leurs utilisateurs. Surtout, Avast a du mal contre les ransomwares.

Kaspersky dispose d’une version gratuite qui protège efficacement, y compris contre les ransomwares.

Bitdefender avait une version gratuite, mais l’a supprimée début 2022. Mise à jour juillet 2022 : La nouvelle édition de Bitdefender Free (gratuit) est officiellement disponible en France :

Soyons honnêtes avec vous : Kaspersky est un antivirus russe, ce qui peut poser problème surtout avec les événements récents. Si on vous le conseille, c’est que c’est un des meilleurs antivirus qui existe. Vous avez tout à fait le droit moral de ne pas vouloir installer un antivirus russe, et c’est tout à fait légitime. Vous pouvez choisir à la place Bitdefender, qui est tout autant efficace et européen.

Techniquement, les infrastructures de Kaspersky ne sont pas en Russie mais en Suisse, ce qui est rassurant. Mais il existe certes un risque théorique que le gouvernement russe pourrait prendre la main sur les activités de cette entreprise, dans le but de nuire.

Si vous choisissez d’utiliser Kaspersky Security Cloud – Free (téléchargement ici), il est nécessaire de faire attention lors de son installation, dans l’ordre : acceptez juste les conditions d’utilisation sur la 1ère page. Cliquez ensuite sur « refuser » pour le Kaspersky Security Network sur la 2ème page (c’est un réseau qui accélère les détections de menaces, mais au détriment de votre vie privée). Surtout, cliquez ensuite sur « refuser » le partage des données lors de la 3ème page d’installation, faites bien attention où vous cliquez.

Enfin, après l’installation, il sera nécessaire de désinstaller manuellement via les paramètres système « Kaspersky VPN » et le gestionnaire de mots de passe Kaspersky. Ne vous inquiétez pas, l’antivirus fonctionnera parfaitement sans ces modules dont vous n’avez pas du tout besoin.

De manière générale, les VPN et les gestionnaires de mots de passe proposés dans les antivirus ne sont pas autant efficaces que ceux proposés par des entreprises dont c’est le véritable métier.